Forum Manga Ink

Rejoignez la communauté Manga Ink ! L'encre du manga, l'antre des futurs mangakas !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  eBayeBay  BoutiqueBoutique  BlogBlog  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mythologie Japonaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hermes
P'tite Pouyounne d'amour et loutre gardienne
P'tite Pouyounne d'amour et loutre gardienne
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 02/07/2011
Age : 26
Localisation : Dans la warpzone

MessageSujet: Mythologie Japonaise   Jeu 4 Avr - 18:58


Bonjour^^

Ce post est là pour en apprendre plus sur le folklore Japonais, leur divinités, leur légendes...etc. Ci dessous vous trouverez une petite liste des différentes créatures qui existent dans le folklore japonais. Elle n'est bien sûr pas forcément exhaustive, je ne connais pas tout et il y'en a tellement que si je m'étais tout ce sera vite ennuyant. Mais trêve de discours, lançons nous dans le vive du sujet.





Kitsune


Dans le folklore japonais, le kitsune (renard) est un esprit magique (yōkai) animal polymorphe, tout comme le tanuki (chien viverrin).
Le kitsune a souvent été associé à Inari, une divinité shintoïste, comme étant son messager. Ce rôle a renforcé la conception surnaturelle du renard.
Les noms qu'on leur donne sont souvent féminins, ce qui signifie que les kitsune sont perçues comme une notion féminine, on parle alors de femme-renarde. Elles sont rusées, jouent des tours et sont douées de pouvoirs magiques.

N'importe quel renard est censé devenir capable de changer de forme quand il atteint un âge avancé (souvent une centaine d'années), et ses pouvoirs ne cessent de croître avec le temps et parallèlement de nouvelles queues lui poussent.

Il y a plusieurs type d'esprits kitsune, tels que les kitsune spectrales (les bakemono kitsune de trois types : reiko, kiko ou koryo), ou les kitsune célestes (tenko, les renards à neuf queues, âgés de 1000 ans). Les kitsune sont, selon leur type, diaboliques (comme genko le renard noir) ou de bon augure (comme kuko, le renard aérien).

Les kitsune sont souvent dotés de pouvoirs magiques importants, comme la possession, la capacité de souffler du feu, ou d'ignition en frottant leurs queues les unes contre les autres.
Le plat japonais « kitsune udon » est une soupe udon qui contient du tofu frit, dont les kitsune sont réputés friands.


Le Kitsune dans le jeux vidéo:

Dans Pokémon, Goupix et Feunard sont des renards à six et neuf queues et disposent de pouvoirs pyrokinésiques et pyrotechniques : ils sont clairement inspirés des kitsune.

Dans le jeu vidéo Ōkami, le maître de l'île Oni est un démon renard à neuf queues du nom de Kyubi (Ninetails dans la version anglaise), chacune de ses queues renferme un esprit vengeur et le démon porte dans son dos une épée à neuf crans, il usurpera l'identité d'une voyante en tuant la jeune femme et en revêtant son apparence.

Dans le jeu en ligne Dofus, le donjon Kitsoune est peuplé de créatures semblables à des kitsune, de couleurs différentes selon leur élément : feu, air, eau ou terre.

Ran Yakumo, personnage du doujin game Touhou Project, boss du stage extra de Perfect Cherry Blossom, est une kitsune.

Dans la série The Legend of Zelda, et plus spécifiquement les jeux Majora's Mask et Minish Cap, le Keaton1 est un mystérieux animal jaune ressemblant à un renard, et possède trois queues.

Dans le jeu League of Legends, la championne Ahri est une femme renarde à neuf queues.

Le Kitsune dans l'animation Japonaise et les manga:

Dans le manga Naruto, le personnage éponyme Naruto Uzumaki est habité par un démon renard à neuf queues nommé Kyûbi.

Dans le manga Nana, l'héroïne soupçonne deux personnages plus âgés (membres du personnel de sa maison de disques) d'être en réalité un renard (kitsune) et un tanuki transformés.

Dans l'anime Princesse Mononoké, la mère louve de San.

Dans le manga Kenshin le Vagabond, les deux femmes sensibles au charme de Kenshin sont parfois affublées d'oreilles, l'une de renard et l'autre de tanuki, symbolisant leur malice dans leur rivalité.

ans l'anime Pompoko, le peuple des Kitsune apparaît comme s'étant adapté au monde des humains avant les tanuki et partageant avec eux Le Grand Art (nom donné à leur don de polymorphie).

Dans le manga et l'anime Yū Yū Hakusho de Togashi Yoshihiro, le personnage de Kurama est la réincarnation d'un démon renard.

Dans le manga Love Hina, l'une des personnages principales, Mitsune Konno, est surnommée Kitsune par les autres filles de la pension car considérée comme très rusée, d'où la forme de ses yeux, toujours presque fermés et fins.

Dans le manga et l'anime Rosario+Vampire l'un des ennemis du héros Tsukune est un monstre de feu analogue à un renard à quatre queues (yoko), du nom de Kuyo.




Tanuki



Le tanuki est connu pour être un maître du déguisement capable de changer de forme à volonté (tout comme les renards). Dans certaines traditions, il leur est nécessaire de placer une feuille sur leur tête pour pouvoir se transformer.
L'image du tanuki se serait développée durant la période Edo1. Les céramistes de Shigaraki réalisent des représentations de tanuki sous la forme de statues de terre cuite, reprenant les formes mythologiques : chapeau en paille de riz et gourde de saké, bedaine et testicules imposants, bipédie2.
Une des particularités du tanuki dans la mythologie japonaise, et ce, dès les premières représentations, est d'avoir des testicules imposants (les chiens viverrins ont un effet un scrotum fort développé dû à la forte compétition au sein des populations). Cela a inspiré de nombreuses représentations humoristiques.
Une autre caractéristique est leur ventre qu'ils peuvent gonfler à leur aise et s'en servir, la nuit, comme d'un tambour. Le son produit par ce tambourinage se transcrit par l'onomatopée ponpoko.

Le tanuki est souvent considéré comme symbole de bonne fortune dans la tradition japonaise, tout comme le chat ou le renard. Son apparence rebondie et ses gros testicules sont des signes de prospérité et de réussite.


Le Tanuki dans le jeux vidéo:


Dans Super Mario Bros. 3 et Super Mario 3D Land, Mario peut se transformer en tanuki ce qui lui donne la possibilité de planer ou d'attaquer avec sa queue.

Dans le jeu vidéo Animal Crossing, le propriétaire du magasin est un tanuki du nom de Tom Nook.

Dans la série de jeux vidéo Pokémon, à partir des versions Rubis et Saphir, les pokémons peuvent apprendre une technique du nom de cognobidon, semblable au tambourinage que font les tanukis sur leur ventre.

Dans le MMORPG Ragnarok Online, un type de créatures nommé smokie possède l'apparence d'un tanuki. Il peut être dompté et devenir invisible en plaçant une feuille sur sa tête.

Dans The Legend of Zelda : Link's awakening, un tanuki est présent dans la forêt.
Dans le MMORPG Dofus un boss de donjon se nomme tanukouï-san il possède également l'apparence d'un tanuki.

Dans le 13e opus du Shoot them'up de type Manic Shooter Touhou Project, le boss de l'extra stage, Mamizou Futatsuiwa, est un tanuki.



Kapa



Le kappa ou kawatarō est un monstre du folklore japonais, décrit comme un génie ou un diablotin d'eau. Le kappa est réputé pour chercher à attirer les humains ou les chevaux dans l'eau.
Les kappas ont l'apparence de tortues anthropomorphes, parfois avec une bouche en forme de (ou à l'apparence de) bec et le sommet de leur crâne est légèrement creusé, entouré de cheveux. Cet affaissement est rempli d'eau, liquide duquel ils tirent leur puissance. Ainsi, si l'on salue un kappa à la manière japonaise (en s'inclinant), il vous salue en retour et perd toute son eau, devenant alors inoffensif. Le kappa est en effet un être très poli, même s'il aime faire de nombreuses méchancetés. Certains kappa sont cependant représentés sans cet affaissement, le sommet de leur crâne étant simplement chauve. Sa taille serait celle d'un singe, soit environ 30 cm. Son habitat connu serait les fleuves, les lacs et les étangs du nord du Japon. Selon le folklore, il aurait la longévité de la tortue, soit environ 100 ans.
La plupart de leurs farces consistent à s'introduire dans les villages pour voler de la nourriture, lâcher des gaz et regarder sous les jupes des femmes.
Le kappa sait très bien parler japonais et jouer au shōgi. S'il y a une nourriture qu'il apprécie plus que la chair des enfants, c'est le concombre. Ainsi, les japonais avaient coutume de jeter des concombres dans les rivières afin qu'ils n'aient pas autant à venir manger chez eux non-invités. Ce lien avec le concombre a donné le nom kappamaki à une variété de rouleau de sushi avec une tranche de concombre au milieu.

Le Kapa dans le jeux vidéo:


Dans la saga de jeux vidéo de Mario, des tortues anthropomorphes nommées Koopa apparaissent souvent comme ennemis basiques. Leur nom et concept sont inspirés des kappas.

Les kappas apparaissent souvent dans les jeux Final Fantasy en tant qu'ennemis ; dans Final Fantasy VI, un kappa apparait quelques fois à l'écran pour donner des explications au joueur, de plus, « kappa » est aussi une altération d'état affaiblissante.

Dans le jeu vidéo Guild Wars Factions, les Kappas sont des créatures faisant penser à des sortes de tortues bipèdes.

Le jeu dōjin Touhou Project présente Nitori Kawashiro, une kappa, boss du stage 3 de Mountain of Faith


Le Kapa dans l'animation Japonaise et les manga:

Dans la série School Rumble, un des personnages principaux se déguise souvent en kappa. D'autre part suite à une mauvaise blague le personnage principal Harima Kenji est pris pour un kappa du fait de son crâne chauve.

Il est question d'un kappa dans l'épisode 600 de l'animé Détective Conan.

Des personnages Kappas peuvent être remarqués dans les mangas InuYasha, Gintama, Natsume Yuujinchou et Blue Seed.

Dans le manga Bobobo-bo Bo-bobo, un kappa a fait partie de l'équipe du héros durant leur voyage dans la résidence débile. Dans le manga, il fait après plusieurs apparitions, mais toujours très brèves.

Dans le manga Saiyuki, Gojyo qui est l'un des personnages principaux est un démon Kappa à forme humaine


Jorougumo




Les Jorougumo sont des youkai a l'apparence d'une très belle femme. Elles peuvent être accompagnées d'araignées de compagnie avec lesquelles elles peuvent communiquer et qu'elles peuvent contrôler comme toutes les autres araignées. Elles s'en servent comme espionnes ou comme gardiennes de l'endroit où elles vivent. Elles ont aussi la capacité de cracher du feu par la bouche ou les mains mais aussi de produire de la toile comme les araignées.
Elles peuvent aussi changer de forme en transformant leurs jambes en un corps d'araignée ou en se changeant totalement en araignée géante. Elles n'effectuent cette transformation que lorsqu'elles se sentent menacées ou qu'elles sont sur le point de sauter sur leur proie. Elles vivent aussi bien en forêts que dans des grottes ou des habitations humaines.
Ce sont des créatures timides et pacifiques qui ne tuent que pour se nourrir et ne s'attaquent jamais aux innocents.
Elles peuvent aussi tomber amoureuse d'un être humain et l'enfant qui naîtra de cette union héritera des pouvoirs de sa mère.

La Jorougumo dans le jeux vidéo:


Dans le jeux vidéo Okami, le premier boss est une femme araignée.

Dans Super Street Fighter IV, le design de Juri Han est inspiré de la Jorougumo.

La Jorougumo dans l'animation Japonaise et les manga:

Dans le manga XXXHolic, l'oeil droit de Watanuki est volé par une Jorougumo. Cette dernière le mangera pour retrouver ses pouvoirs.


Noppera-bō




Un noppera-bō (のっぺら坊?), ou fantôme sans visage, est une créature japonaise légendaire. Son apparence est celle d’un être humain normal, à l’exception de son visage, dont il peut faire disparaître à volonté les traits habituels, yeux, nez et bouche, laissant seulement à leur place une étendue de peau lisse.
En règle générale, ils effraient les gens en dévoilant, tout à coup, leur étrange visage afin d’accentuer l’effet de surprise. Bien que les raisons de ce comportement ne soient pas toujours évidentes à déterminer, les plus probables semblent être le désir de jouer un mauvais tour ou de punir.
Les noppera-bō incarnent généralement une personne dont leur victime ne se méfierait pas au premier abord, par exemple une de leurs connaissances, ou encore une jeune fille. Par la suite, lorsque leur victime est assez près d’eux, ils se frottent le visage pour effacer leurs attributs faciaux et provoquer la panique. Malgré tout, les noppera-bō n'ont pas la réputation de blesser physiquement les gens.

Petites histoires

Le noppera-bō et l’étang de koï

Ce conte raconte l'aventure d'un pêcheur paresseux qui décide de pêcher dans les étangs impériaux de carpe koï près du palais Heiankyo. En dépit de l'avertissement de sa femme, qui lui rappelle que l'étang était sacré et situé près d'un cimetière, le pêcheur s'y rend malgré tout. En route vers l'étang, un autre pêcheur le met également en garde de ne pas s'y rendre ; de nouveau, il ignore l'avertissement. Une fois arrivé, une belle jeune femme vient à sa rencontre et l’implore de ne pas pêcher dans l'étang. Il l'ignore elle aussi, puis, horrifié, se rend compte soudain qu’elle avait effacé les traits de son visage. Courant se réfugier chez lui, il tombe sur sa femme, à ce qu'il pense du moins, avant qu'elle même le réprimande pour son acte impie, et n'efface à son tour les traits de son visage.

Le mujina de la route d’Akasaka

L’histoire la plus célèbre à propos du noppera-bō nous vient du livre de Lafcadio Hearn, Kwaidan, ou Histoires et études de choses étranges. Elle raconte l'histoire d'un vieux marchand voyageant le long de la route d’Akasaka vers Edo (aujourd'hui Tokyo), qui vient à rencontrer par hasard une jeune femme pleurant à chaudes larmes, près d’un fossé sur la colline kii-mo-kumi-zaka. Après avoir tenté de la consoler et de lui porter assistance, elle se tourne vers lui, le visage complètement lisse ; effrayé, l’homme se met à courir à grandes enjambées sans jamais regarder derrière lui, jusqu’à ce qu’il tombe par hasard, à bout de souffle, sur un vendeur itinérant de soba. Tentant de se remettre de ses émotions et d'expliquer sa terrible aventure à l’homme, le vieux marchand atteint le comble de l'épouvante lorsque qu'il voit le vendeur de soba, son ultime recours, frotter son visage pour se changer à son tour en noppera-bō.


Rokurokubi



Le Rokurokubi (ろくろ首?) est proche du nukekubi. Le jour, on dirait quelqu'un de tout a fait normal mais, la nuit, son cou s'allonge.
Un rokurokubi peut être un homme ou une femme qui jouent des tours aux humains durant la nuit, en les espionnant, les effrayant, en buvant l'huile des lampes...
Parfois, ils vont jusqu'à dévorer des personnes pendant leurs sommeil. Les femelles attaquent beaucoup les hommes. Cependant, les rokurokubi prennent parfois goût à leur vie et ont le désir de devenir un humain. Certains ne savent même pas qu'ils en sont un. Ils pensent que les méfaits qu'ils ont commis pendant la nuit n'étaient autres qu'un rêve.


Nukekubi


Le jour, le Nukekubi apparait comme un humain normal, mais, la nuit venue, sa tête se détache de son corps et vole librement, attaquant et mordant les personnes, tout en émettant des cris afin d'effrayer ses victimes. Lorsque sa tête est détachée, le corps du Nukekubi est inanimé. Attaquer le corps durant cette phase permet de détruire la créature.
Le jour, elle tente de se fondre dans la société humaine, rejoignant parfois des groupes ou même des familles. Le moyen de repérer un Nukekubi est d'observer la présence de symboles rouges tout autour de la base du cou, symboles souvent pris pour des bijoux.

Le Nukekubi dans le jeux vidéo:

Le Pokémon Feuforêve est inspiré de la Nukekubi (on aperçoit les traces rouges sur son cou et on cite qu'il pousse des cris stridents).



Tengu


Les tengu sont de deux types : karasu tengu (烏天狗?) qu'on peut reconnaître à sa tête et son bec de corbeau, et le konoha tengu (木の葉天狗?, ou yamabushi tengu), au long nez qui ne conserve du corbeau que les ailes. Ce dernier type de tengu porte souvent un éventail de plumes dans une main. À cause de son long nez, il est associé à la divinité Saruta-hiko (猿田彦?) qui possède le visage rouge d'un singe (macaque japonais). Les masques de tengu jouent un rôle très important dans les fêtes religieuses japonaises comme O-Bon par exemple.
On peut reconnaître les tengu à leur très long nez et leur peau est souvent rouge. Selon une tradition non authentifiée, cette particularité physique est inspirée par les nasiques d'Asie du Sud-Est.
Dans la réalité et dans les animes et les mangas, les tengu sont en faite des êtres humains ailés (en réalité sans ailes) portant parfois un masque sur leur visage représentant un visage de tengu et un éventail plumé à la main.

Les tengu sont dotés de pouvoirs surnaturels : ils peuvent prendre une forme humaine (anthropomorphisme) ou animale (zoomorphisme), ils peuvent communiquer sans ouvrir la bouche, se téléporter et s'inviter dans les rêves des vivants.
Ce sont des divinités moqueuses qui punissent les prêtres bouddhistes trop arrogants, les arrivistes, les orgueilleux et, dans des temps plus reculés, les samouraïs vaniteux. Ceux qui enfreignent les lois sont en général leur cibles favorites.

Le Tengu dans le jeux vidéo:

Dans Guild Wars Factions, les tengu sont des humanoïdes avec une tête d'oiseau et des serres. Ils sont incapables de voler mais peuvent tenir des armes. Ils sont divisés en deux tribus principales : les Sensali et les Angchu.

Le Tengu est un croiseur stratégique dans le MMORPG Eve Online.

Tengu apparaît dans le jeu Dead or Alive 2.

Tengu apparaît dans le jeu Okami sous la forme de monstres volants masqués, crachant de l'acide et créant des bourrasques dangereuses.

Aya Shameimaru et Hatate Himekaidou, personnages du jeu vidéo amateur, Touhou Project, sont des tengus qui exercent la profession de reporter. De même, Momiji Inubashiri, mini-boss sommaire de l'un des jeux de la série, est un tengu loup blanc.

Tengalice est un Pokémon inspiré de Tengu.

Les soldats de la dernière partie de Metal Gear Solid 2 sont des appelé tengu.

le Tengu est un monstre sur Dofus Accompagné par la Fuji.


Zashiki warashi



Le zashiki warashi (座敷童, zashiki warashi?), parfois appelé zashiki bokko (座敷童子, zashiki bokko?), est un yōkai japonais de type « esprit de la maison ». Le nom provient de zashiki, pièce traditionnelle d'une auberge ryokan, et de warashi ou bokko, termes archaïques pour enfant ou jeune femme, ces esprits étant généralement représentés par un petit garçon ou une jeune fille. Ils représentent de ce fait la pureté. La légende est supposée originaire de la région de Tōhoku, mais s'est installée depuis dans la mythologie japonaise.
Il est dit que l'arrivée d'un zashiki warashi dans une maison apporte la bonne fortune; son départ entraînant un net déclin du domaine. Cet aspect est tellement ancré dans la culture japonaise que les entreprises, soucieuses d'avoir la chance avec elles, ont construit des pavillons pour abriter les esprits. Cela peut sembler futile car les zashiki warashi sont censés préférer les vieilles maisons aux bureaux et laboratoires neufs, ne résidant que dans des habitations occupées.
Pour attirer et retenir un zashiki warashi chez soi, il est dit que l'esprit doit être estimé et élevé comme son propre enfant. Toutefois, trop d'attention peut le faire fuir. Étant de nature enfantine, il lui arrive de faire des farces, voire des méfaits. En ce cas, il est conseillé de parler gentiment à l'esprit et d'oublier cet écart. Dans un supplément amateur japonais pour le jeu de rôles Shadowrun, le zashiki warashi habite un plan astral dans la maison, et ne se matérialise que lorsqu'un évènement survient, par exemple en cas de danger pour l'un des habitants ou pour la maison.
De nos jours, ils sont réputés s'être retirés dans les montagne. Un ancien ryōkan situé à Ryokufuso, dans la préfecture d'Iwate est réputé héberger un zashiki depuis fort longtemps, et reste de fait toujours comble, grâce aux voyageurs espérant l'apercevoir.

Le Zashiki warashi dans l'animation japonaise et le manga:

Une zashiki warashi apparait plusieurs fois dans le manga et anime xxxHOLiC, étant amoureuse du personnage principal, Kimihiro Watanuki.

Shinobu, personnage de Urusei Yatsura de Rumiko Takahashi, n'a besoin que d'un kimono, et d'aucun maquillage, pour ressembler à un zashiki warashi, ce qui vexe la jeune fille.

Kiri Komori, un personnage du manga et anime Sayonara Zetsubō sensei est prise pour un zashiki warashi car vivant recluse dans sa chambre comme une hikikomori.

Dans l'anime Hetalia , une petite fille fantôme zashiki warashi court autour de la maison de Japon (Kiku), mais seul Angleterre (Arthur) parvient à la voir.

-source: wikipedia-





Ce fût long ! J'espère que ce petit post vous en aura appris un peu plus sur le folklore Japonais et surtout que ce n'était pas trop ennuyant à lire =)

_________________
Je suis un Ninja  

Loutre gardienne, à vot' service m'sieurs dames !  Like a Star @ heaven Sache que je t'observe, Invité.


Dernière édition par Hermes le Jeu 4 Avr - 19:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Naosthra
Shhh !
Shhh !
avatar

Messages : 283
Date d'inscription : 13/09/2012
Age : 30
Localisation : Dans la Nation Dark-Zone.

MessageSujet: Re: Mythologie Japonaise   Jeu 4 Avr - 19:10

Je vais ajouter quelques détails supplémentaires suite aux dire de notre Louloutre Gagardienne.

Dans Digimon il y a Gawappamon qui évoque donc le Kappa,Karatenmon qui lui est un Karasu-Tengu et enfin dans xxxHolic Watanuki affrontera Jorogumo pour sauver la Zashiki-Warashi!x3

Aussi dans Cardfight Vanguard!,il y a une unité Draw Trigger du clan Murakumo qui est une Rokurokubi nommée " Stealth Fiend, Rokurolady".
Revenir en haut Aller en bas
Hermes
P'tite Pouyounne d'amour et loutre gardienne
P'tite Pouyounne d'amour et loutre gardienne
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 02/07/2011
Age : 26
Localisation : Dans la warpzone

MessageSujet: Re: Mythologie Japonaise   Jeu 4 Avr - 19:45

Merci pour ce complément Nao =)

_________________
Je suis un Ninja  

Loutre gardienne, à vot' service m'sieurs dames !  Like a Star @ heaven Sache que je t'observe, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Linea Kitten
Chaton Rêveur
Chaton Rêveur
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Indre et Loire

MessageSujet: Re: Mythologie Japonaise   Jeu 4 Avr - 19:48

Attention aux fautes qui gênent parfois la lecture ><

Sinon très passionnant ton post. Bien que long à lire, il est vraiment très instructif, ça rend presque nostalgique quand tu mentionne les jeux, films et animés dans lesquels les créatures mythologiques apparaissent =) Beau boulot Wink

Je prend bonne note de toutes ces informations ^^
Revenir en haut Aller en bas
drawing_flamm
Mais c'est quoi ça ?
Mais c'est quoi ça ?
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 20
Localisation : la basse-cour

MessageSujet: Re: Mythologie Japonaise   Dim 12 Mai - 11:52

Sympathique xD ! J'ai envi de dessiner une Jorougumo à cause de toi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mythologie Japonaise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mythologie Japonaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livres sur Mythologie Japonaise
» Mythologie japonaise
» [Mangaka] Rumiko Takahashi
» Xxx Holic
» Yamata-no-Orochi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Manga Ink :: Culture & Traditions-
Sauter vers: